DS TECHEETAH VISE DES POINTS AU MEXIQUE

Versailles, 11 février 2019

La piste de l’E-Prix de Mexico City, tracée au cœur de l’Autódromo Hermanos Rodriguez, propose dix-sept virages en 2,1 kilomètres.
Mexico City est situé sur la cordillère Néovolcanique, sur les hauts plateaux du Mexique, à plus de 2 200 mètres d’altitude.

Les monoplaces de Formule E ne souffrent pas du manque d’oxygène qui touchent les moteurs à combustion interne à cette hauteur, mais les pilotes doivent néanmoins composer avec la raréfaction de l’air.

Mark Preston, Team Principal : « La piste de l’E-Prix de Mexico ne nous a jamais vraiment souri. J’espère que les choses évolueront cette année. Nous sommes retournés sur notre planche à dessins avec l’espoir que de nouvelles solutions nous apporterons davantage de compétitivité. L’objectif sera de marquer des points sur cette course pour nous replacer en tête des classements. »

Jean-Éric Vergne, #25 : « Mexico City représente un nouveau départ pour moi. Mon abandon à Santiago met un terme à une série de vingt courses consécutives dans les points. Nous repartons de zéro et il va sans dire que je suis très motivé. La piste de Mexico City n’est pas celle qui nous convient le mieux, mais ça ne va pas nous empêcher d’avancer et le but est de marquer autant de points que possible pour rester bien placés au championnat. Comme on l’a vu l’an passé, chaque point compte. »

André Lotterer, #36 : « Je suis impatient d’être à Mexico pour décrocher un bon résultat. L’équipe le mérite après avoir manqué quelques opportunités depuis le début de la saison. Nous continuons de travailler pour améliorer notre package et j’espère que ça va payer. Venir au Mexique est toujours un grand moment, car les fans sont dingues de sport automobile et on les entend dans le stadium tout au long de la journée. »